Mobilité enseignante Erasmus

Mission d’enseignement dans le cadre d'accords bilatéraux

Elle est ouverte aux missions d’enseignement d’au moins 5 heures et jusqu’à 6 semaines, sur le principe d’un accord bilatéral entre l’établissement d’origine et l’établissement d’accueil.
Il s’agit de dispenser des cours, en général de courte durée, intégrés dans le programme officiel de l’établissement partenaire.

Quels sont les objectifs?

  • Encourager les établissements à élargir et à enrichir l'éventail des cours et des contenus offerts
  • Permettre aux étudiants ne bénéficiant pas d’une mobilité européenne, de profiter, dans leur propre établissement, de l’enseignement et de l'expertise d’un enseignant d’un autre pays européen.
  • Promouvoir l'échange d'expertise et d'expérience de méthodes pédagogiques différentes.
  • Développer les liens entre établissements d'enseignement supérieur et entreprises.

Qui peut partir et comment ?

Sont concernés tous les enseignants des établissements d’enseignement supérieur participant au programme Erasmus ainsi que les entreprises européennes partenaires des établissements.

Prendre contact avec le service des relations internationales pour l’organisation de la mission d’enseignement.
Pour en bénéficier, contacter le service des relations internationales de votre établissement de départ.

Quel soutien financier ?

Les allocations communautaires sont une contribution aux frais supplémentaires liés à la mobilité. Elles dépendent de la politique de l’établissement, du nombre de mobilités enseignantes et sont généralement d’un montant moyen de 550 euros par semaine. Un complément à cette allocation peut être apporté par l’établissement d’origine.