Programme Erasmus +

Erasmus +, le programme phare de mobilité lancé par la Commission européenne. Établi pour durer jusqu'en 2027, Erasmus + offre des opportunités non seulement aux étudiants, mais aussi au personnel. Fusionnant huit programmes antérieurs, il offre des possibilités à une grande variété d'individus et d'organisations.

 

 

Dès sa création, l'École Centrale de Marseille (Centrale Marseille) a considéré la qualité de ses partenariats internationaux comme un axe stratégique de son développement en enseignement et en recherche. Centrale Marseille poursuit ce développement international en améliorant son attractivité et en élargissant les périmètres politiques, fonctionnels et géographiques de sa coopération avec ses partenaires. Centrale Marseille et les 4 autres membres du Groupe des Écoles Centrale ont ainsi ouvert des campus délocalisés au Maroc, en Inde et en Chine dans le dessein de répondre à une demande croissante en formation d'ingénieurs dans ces pays et de former des cadres pour les entreprises européennes qui y sont implantées.

Afin d'assurer des partenariats durables et de qualité, Centrale Marseille cherche en priorité à équilibrer les flux entrant et sortant par l'adaptation de l’offre de formations aux élèves étrangers : double diplôme, échange de crédits, stage en laboratoire, Master diplômant. La mobilité internationale obligatoire d'au moins un semestre pour les élèves-ingénieurs est d'ores et déjà efficiente et l'objectif est d'accueillir 30% d'étudiants internationaux à l'horizon 2024. Centrale Marseille partage avec ses partenaires des valeurs communes sur la formation des ingénieurs et l'ingénierie pédagogique déployée, combinée à une approche multiculturelle riche. Les objectifs de formation sont discutés et élaborés conjointement au sein des réseaux auxquels l'établissement appartient et attache une grande importance stratégique.

Pour l'Europe, l'appartenance au réseau T.I.M.E. (Top International Managers in Engineering), association d’établissements offrant les meilleures formations en sciences de l'ingénieur, permet à Centrale Marseille de nouer de nombreux partenariats avec des institutions à la visibilité internationale confirmée en terme de formation d'ingénieur. Les objectifs pour l'Europe sont ainsi multiples : équilibrer les flux en proposant une offre d'échange adaptée couvrant l'ensemble des pays de l'Union Européenne et ceux de son voisinage à l'aide d'accords de partenariat afin de contribuer à la construction de l'espace européen de formation et de recherche. Actuellement, 70 % de la mobilité sortante concerne l'Europe. Elle demeure toujours une zone privilégiée pour l’École en raison, d'une part du cadre européen établi par la déclaration de Bologne, et, d'autre part, des moyens mis en œuvre par les différentes instances européennes qui facilitent les collaborations et les échanges. Afin d’approfondir toutes les facettes de la coopération internationale, Centrale Marseille développe aussi depuis le programme 2014-2020 la mobilité de tous ses personnels (administratifs, techniques et enseignants) dans le but de partager les bonnes pratiques professionnelles, de rapprocher les maquettes pédagogiques et également de faciliter la gestion des échanges. Les solutions de mobilité offertes aux étudiants et aux personnels répondent à une même exigence d'égalité (non-discrimination, inclusion), de qualité et de contrôle du niveau des contenus.

Si, historiquement, les écoles françaises d'ingénieurs possèdent une grande proximité avec le monde de l'entreprise, leurs tutelles comme la politique de l'UE incitent à renforcer d'autres modalités de collaboration, comme la formation continue et l'alternance, les campus délocalisés et l'e-learning. Centrale Marseille évalue les attentes des entreprises régionales et internationales, et leur propose des cursus adaptés. Cette stratégie permet de faire bénéficier les étudiants nationaux comme internationaux de l’écosystème dont fait partie Centrale Marseille : pôles de compétitivités, incubateurs et pépinières d’entreprises. Dans le même esprit, des formations innovantes en alternance sur un projet d'entrepreneuriat sont accessibles aux étudiants. Cette voie de progression internationale importante pour l’École vise à développer des partenariats avec les établissements partageant la même vision de la formation d'ingénieurs.

Centrale Marseille a répondu à des appels à candidatures Erasmus+, en tant qu’établissement coordinateur et partenaire. L’établissement participe à ces programmes et souhaite développer des projets de coopération dans le domaine de la formation (mobilité intra- et extra-européenne), de l’innovation et de la recherche avec des partenaires stratégiques.

Centrale Marseille déploie plusieurs axes de coopération vers les autres continents.

Grâce à son appartenance au Réseau Méditerranéen d’Écoles d'Ingénieurs (R.M.E.I.), Centrale Marseille intensifie la coopération avec les pays du pourtour méditerranéen, en particulier les pays du Proche-Orient et les pays du Maghreb. Le réseau facilite et amplifie la relation Universités – Grandes Écoles en promouvant l'accréditation des formations d'ingénieurs (label EURACE) auprès des partenaires qui ne sont pas dans l'espace européen. Ce gage inclusif et nécessaire pour la qualité des formations rapproche les programmes pédagogiques, facilite les échanges entre partenaires et finalement augmente l'employabilité des ingénieurs et des scientifiques formés.

En Asie, Centrale Marseille dispose de partenariats sur la formation d'ingénieur avec des établissements situés en Chine, au Japon et à Taïwan. La stratégie de développement se centre sur de nouveaux partenariats en Asie du Sud-Est en vue de diversifier l'offre de formation pour les étudiants sortants et permettre aux étudiants asiatiques de profiter d'opportunités d'études en Europe. Les premiers partenariats sont envisagés sur des collaborations scientifiques ouvrant un accès à des mobilités de niveau Master/Doctorat.

En Amérique Latine et du Sud, Centrale Marseille dispose de nombreux partenariats multilatéraux dont les flux d'étudiants tendent vers l’équilibre. L'objectif est de développer les échanges au niveau Master (accord de double-diplôme, semestre ou année d'échange) et Doctorat, la volonté des partenaires étant d’approfondir les coopérations en recherche (réseau Magalhaes).

Pour l'Amérique du Nord et l'Australie, Centrale Marseille a signé peu d'accords de partenariat. La demande des étudiants centraliens est forte mais ils se heurtent au volet financier en raison du modèle économique de l'enseignement supérieur de ces pays. Le Canada est une destination attractive qui accueille chaque année plusieurs élèves de Centrale Marseille pour des programmes de double-diplôme. L'équilibre des flux entrant et sortant passe par le développement de schémas de formations bilingues et innovants, à même d'attirer les étudiants nord-américains de niveau Bachelor ou Master pour un semestre. Centrale Marseille dispose de laboratoires partenaires dont l'excellence scientifique est reconnue par le HCERES, en mesure de proposer des stages de recherche.

Les aides financières obtenues par la participation au Programme permettent d'inclure tous les étudiants, pour que chacun puisse effectuer la mobilité internationale qu'il désire et développer les compétences qui y sont liées.

En conclusion, l'internationalisation de Centrale Marseille est un élément d'attractivité pour les étudiants français, elle permet d'améliorer la qualité globale du recrutement. L’identité de Centrale Marseille a été fortement impactée par l'intensification de la mobilité étudiante, l’international fait à présent partie intégrante du cursus et du projet professionnel de tous les étudiants.

Charte Erasmus +

L'École Centrale de Marseille est titulaire de la Charte Erasmus+ pour la période 2021-2027. Elle peut être téléchargée ici

A lire également